Galvanisation et certificats

Certificats matières

Les documents de contrôle normalisés sont établis par les sidérurgistes producteurs d’acier, selon la norme EN 10204 de janvier 2005. Deux types de document sont généralement associés aux fournitures de produits métallurgiques :

Type 2.2

C’est un relevé de contrôle, garantissant la conformité à la commande, et qui indique des résultats de contrôles non-spécifiques. Les tests effectués ne portent pas forcément sur les aciers livrés, les analyses chimiques n’y sont pas systématiquement détaillées.

Type 3.1

C’est un certificat de réception garantissant la conformité à la commande, avec indication des résultats de contrôles spécifiques. Les analyses chimiques et les résultats de tests mécaniques portant sur les marchandises livrées sont mentionnés.

certificat2

Les documents de contrôles sont facturés par les producteurs.

Il est impératif de demander les certificats lors de vos consultations pour qu’ils puissent être cotés et fournis pour la totalité des aciers livrés par Maisonneuve.

Aptitude à la galvanisation

Les aciers dits « de structure » sont définis par la norme NF EN 10025.

Cette norme reprend, à titre indicatif, 3 classes d’aptitude à la galvanisation, en fonction de la composition chimique des aciers, et notamment des taux de Silicium (Si) et Phosphore (P) :

Élément en % Catégorie A Catégorie B Catégorie C
Si < ou = à 0,030 < ou = à 0,035 0,14 =< Si =< 0,25
Si + 2,5 P < ou = 0,090
P < ou = 0,035

Les produits longs (laminés marchands et poutrelles), qui sont élaborés dans des aciéries électriques à partir de ferrailles recyclées, sont conformes à la classe 3 de l’EN 10025.

Les produits plats, tôles et plaques, qui sont issues de la transformation de minerai et de coke dans des hauts-fourneaux, sont conformes à la classe 1 ou à la classe 3 de la norme.

Les critères d’aptitude à la galvanisation, cités dans l’EN 10025, ne s’appliquent pas aux aciers  définis par d’autres normes, comme par exemple les aciers HLE, les laminés à froid, les aciers décapés selon l’EN 10111, les aciers pour appareils à pression…

galva01 galva02 galva03

Il convient de noter que, pour toutes les catégories d’aptitude, la galvanisation de produits ou structures en acier, peut être influencée par de nombreux facteurs comme la forme, l’aspect, le traitement de surface, la préparation.

La prudence impose donc de ne pas généraliser une présomption d’aptitude à la galvanisation pour tous les aciers. Il est important que les besoins en la matière soient précisés lors des consultations, nous vous indiquerons alors les catégories d’aptitudes à la galvanisation de nos aciers.

PAGE TOP